Formation Pediatrie

Joint EFGCP / DIA / EMA Medicines for Children Conference onDevelopment of Paediatric Medicines: From Learning to Adapting

Editorial

The EU paediatric regulation has now been in force since 2007 and has considerably changed the place of paediatric drug development in the general drug development process. Drug development is no longer possible without considering children. The aim of this conference is to discuss on a high level where we stand with paediatric drug development in Europe, where the partners in drug development, i.e. clinicians, industry, regulators and others, agree and where they disagree, in which area the EU regulation can be considered a success, where the regulation might be modified in the future, where and how its daily interpretation by the EMA will be modified, and where collaboration between the involved players can be improved.

The EFGCP / DIA / EMA Paediatric Conference allows an open discussion between academics, clinicians, regulatory authorities, parents’ & patients’ associations and pharmaceutical industry about paediatric drug development. The conference is an annual event that goes back to two series of annual conferences: a first one initiated in 2005 by EFGCP, and a second one initiated in 2007 by DIA. Both were organised in tight collaboration with the EMEA, which in 2011 changed its name to EMA. Since 2010 the two conference series have been merged, and since 2011 EMA is officially co-producing the conference as an equal partner.

The EU paediatric regulation has transformed paediatric drug development from a topic discussed by a handful of interested paediatricians, clinical pharmacologists and regulators to an issue that is broadly known within pharmaceutical industry, regulatory authorities, the clinical world and other institutions. More than 1000 PIPs have so far been submitted, and virtually everybody within pharmaceutical industry has heard of the PIP requirement.

The level of detail in the key elements of Paediatric Investigation Plan has been continuously discussed since the Paediatric Regulation came into force. In the 2011 conference, EMA announced that changes will come in this area; this year EMA will announce how these changes will look like.

As in previous conferences, representatives from all stakeholders will give presentations, and on day 1, participants will have the choice between three breakout sessions to discuss specific issues in smaller groups. This will allow participants to exchange on eye level and face-to-face with their respective counterparts who otherwise interact predominantly by phone and only occasionally at face-to-face meetings.


 


L'Uvestérol ADEC restera finalement accessible hors des hôpitaux - Le Monde


Le Monde

L'Uvestérol ADEC restera finalement accessible hors des hôpitaux
Le Monde
Le mélange de vitamines de l'Uvestérol ADEC est réservé à certains bébés fragiles et il n'existe pas d'autres produits sur le marché avec la même composition. Le Monde | 14.01.2017 à 12h21. Enfant de 6 mois prenant de la vitamine D, Uvesterol D ...
L'Uvestérol ADEC sera toujours utilisé en dehors des hôpitauxPourquoi Docteur ?
Vitamines: l'Uvestérol ADEC restera finalement accessible hors des hôpitauxSciences et Avenir
L'Uvestérol ADEC obtient une « autorisation temporaire d'utilisation »Les Échos
Zinfos 974

DIU Douleur de l'enfant en pratique quotidienne

Editorial

Co-organisation par les unités douleur des hôpitaux Armand Trousseau et Bicêtre

Formation sur 1 an, avec :

12 journées de formation (96 heures d’enseignement) Des ateliers pratiques 5 journées de formation pratique : stage au sein d’unités douleur pédiatriques 2 journées de présentation des projets professionnels de chaque étudiant Validation : contrôle continu des connaissances, assiduité, réalisation d’un projet professionnel sur la douleur de l’enfant.

Objectifs

acquérir les notions indispensables pour reconnaître et traiter la douleur des enfants 

Programme

http://www.pediadol.org/DIU-La-douleur-de-l-enfant-en.html
 

Intervenants

Comité d'organisation

Comité scientifique

unités douleur des hôpitaux Armand Trousseau et Bicêtre

Dr Fournier-Charrière, Dr Annequin, Dr Tourniaire, Mme Lombart


Le Nutella est-il cancérigène ? - Le Point


Le Point

Le Nutella est-il cancérigène ?
Le Point
Branle-bas de combat chez Ferrero. Afin de défendre son produit star, soupçonné par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) d'être cancérigène, la marque a lancé une vaste campagne de communication en Italie, comme le rapporte Reuters.
Ferrero défend son produit star Nutella, accusé d'être cancérigèneLe Figaro
Le Nutella serait cancérigèneFemme Actuelle
Pourquoi le Nutella fait-il à nouveau polémique ?Ouest-France
Ubergizmo FR (Blog) -Le Huffington Post Quebec -Yahoo Sport -BFMTV.COM

12th International Congress of Pediatric Pulmonology - CIPP

Editorial

Is the only global meeting that is fully dedicated to pediatric pulmonology.
 

Objectifs

The 12th CIPP has also endeavored to increase its educational activities    

Programme

http://www.cipp-meeting.org/program_day.htm


Vaccin contre la grippe : les infirmiers veulent plus de compétences - Pourquoi Docteur ?


Pourquoi Docteur ?

Vaccin contre la grippe : les infirmiers veulent plus de compétences
Pourquoi Docteur ?
En France, la couverture vaccinale est bien trop faible. L'Ordre national des infirmiers veut un élargissement du rôle de ces professionnels en matière de vaccination contre la grippe. Vaccin contre la grippe : les infirmiers veulent plus de ...
Vaccin contre la grippe : les infirmiers réclament des compétences élargiesCaducée.net
Epidémie de grippe : débat autour de l'obligation vaccinale pour le personnel soignantLe Monde
Grippe : faut-il rendre obligatoire le vaccin pour les soignants ?Le Point
ladepeche.fr -L'Obs -Solidarité et Progrès -Franceinfo

Copedia

Editorial

 

Dear Colleagues,

It is my great honor and pleasure to invite you to participate at the World Congress on Controversies in Pediatrics (CoPEDIA) will take place in Prague, Czech Republic, April 24-27, 2014.

CoPEDIAis a concept congress dealing mainly with controversial issues in the format of debates and discussions allowing ample time for speaker-participant interaction.

The ability to discuss controversial topics with emphasis on clinical solutions in cases where no agreed-upon answers exist provides clinicians with an insight and a take-home message that ameliorates treatment in the most difficult situations.

I very much hope that you will be able to accept my invitation and make an important contribution to the success of this Congress.

I look forward to your participation and contribution.

Prof. Ami Ballin


Speakers

Organizing committee

JIRI BRONSKY, CZECH REPUBLIC
Paediatric Gastroenterology, University Hospital Motol, PragueTAADEJ AVCIN, SLOVENIA
Department of Allergology, Rheumatology and Clinical Immunology University Children's Hospital University Medical Center LjubljanaANTHONY CHAN, CANADA
McMaster University, Department of Pediatrics, Division of Hematology/Oncology, HamiltonCHRISTOPHE DUPONT, FRANCE
Head of the Pediatrics-Gastroenterology Department at the Necker Hospital in ParisGILI KENET
Director, Pediatric Coagulation Service, The National Hemophilia Center, Tel-HashomerSheba Medical Center, Tel-HashomerTHOMAS KUHNE, SWITZERLAND
Professor of pediatric Oncology/Hematology, University Children's Hospital BaselANGELO CLAUDIO MOLINARI, ITALY
Dept. of Hematology and Oncology Head, Thrombosis and Hemostasis Unit, Giannina Gaslini Children's Hospital, GenoaHANIA SZAJEWSKA, POLAND 
Department of Paediatrics, The Medical University of WarsawVITTORIO PENGO, ITALY
Clinica Cardiologica, Centro Trombosi,Dipartmento di Scienze Cardiologiche Toraciche e Vascolari, Università degli Studi di PadovaRICHARD RUSSELL, SCOTLAND
Consultant Paediatric Gastroenterologist Yorkhill Hospital, GlasgowRICCARDO TRONCONE, ITALY
Head of the European Laboratory for the Investigation of Food-Induced Diseases, University Federico II, NaplesJARON RABINOVICI, ISRAEL
Department of gynecology and obstetrics, Sheba Medical Center, Tel HashomerCH VAN OMMEN, THE NETHERLANDS
Department of Pediatric Hematology Emma Children's Hospital AMC, AmsterdamDAVID C. WILSON, UK
Paediatric Gastroenterology and Nutrition, Child Life and Health, College of Medicine and Veterinary Medicine, University of Edinburgh
 


Une Américaine tuée par une bactérie résistante à 26 antibiotiques - 20minutes.fr


20minutes.fr

Une Américaine tuée par une bactérie résistante à 26 antibiotiques
20minutes.fr
20 Minutes avec AFP. Publié le 14.01.2017 à 10:29; Mis à jour le 14.01.2017 à 10:29. Une décès qui suscite de nouvelles craintes sur la propagation d'agents pathogènes mutants. Une femme est décédée aux Etats-Unis, infectée par une bactérie résistante ...
Etats-Unis : une super-bactérie tue une septuagénairePourquoi Docteur ?
États-Unis : une patiente tuée par une super-bactérie résistante aux antibiotiquesLCI
États-Unis : une femme tuée par une bactérie résistante à 26 antibiotiquesLINFO.re
Europe1 -Femme Actuelle -Canoë -24matins.fr

Sévices aux enfants

 

Nul ne peut rester indifférent face à un enfant maltraité. Encore faut-il savoir lever le déni et reconnaître la maltraitance. Celle-ci touche toutes les classes sociales et serait responsable d’une à deux morts par jour d’enfants de moins de 15 ans sur le territoire national. L’incertitude sur les chiffres de la mortalité due à des sévices est très dérangeante et témoigne de la difficulté à établir un diagnostic de certitude et de s’en donner les moyens encore de nos jours. Les petits enfants sont les plus touchés.

 

Si on extrapole les résultats des études récentes menées dans les pays à haut revenu à la France, dix pour cent de nos enfants seraient en danger. C’est l’affaire de chacun et avant tout celle des médecins d’identifier un enfant maltraité ou à risque.

 

C’est l’ODAS (Observatoire national de l’action sociale décentralisée) qui a introduit la distinction entre enfants maltraités et enfants en risque, regroupés sous l’appellation d’enfants en danger. En France, c’est la notion de danger qui fonde la protection de l’enfance. Ceci a abouti d’une part à la création d’un Observatoire National de l’Enfance en Danger (ONED) et d’autre part a contribué à la réflexion ayant servi de base à la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance.

 

Certes, toute prévention est illusoire si le premier passage à l’acte par l’adulte maltraitant conduit d’emblée à la mort de l’enfant. Encore faut-il identifier la cause de la mort comme étant une maltraitance. Pour les autres et selon le fameux adage « On ne trouve que ce que l’on cherche », il est capital pour les professionnels de santé d’identifier la cause de chaque lésion traumatique chez un enfant, y compris de la plus petite ecchymose chez un nourrisson qui ne se déplace pas tout seul. En effet, faire la part entre accident et maltraitance est souvent difficile mais c’est là tout l’enjeu pour les professionnels, qu’ils soient médecins, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, policiers ou magistrats. Connaître toutes les formes que peut prendre la maltraitance est de ce fait indispensable.

 

Ce colloque a plusieurs buts. Tout d’abord, faire le point sur l’épidémiologie afin de mieux cerner les enfants en danger et tenter d’approcher le nombre réel de morts. Ensuite se pencher sur les différentes formes que peuvent prendre les sévices afin de faciliter leur identification. Enfin préciser le cadre légal pour la prévention et le signalement.

 

 

 


Brésil : des chauves-souris vampires à la recherche de sang humain - Pourquoi Docteur ?


Pourquoi Docteur ?

Brésil : des chauves-souris vampires à la recherche de sang humain
Pourquoi Docteur ?
Au Brésil, des chercheurs ont découvert que des chauves-souris avaient récemment intégré le sang humain dans leur régime alimentaire. Ils redoutent la survenue de cas de rage. Brésil : des chauves-souris vampires à la recherche de sang humain ...
Au Brésil, des chauves-souris s'attaquent aux humainsDirectMatin.fr
Zombies Les chauves-souris brésiliennes boivent du sang humainVSD
Brésil : des chauves-souris vampires s'attaquent aux humainsLe Point
24matins.fr -Sixactualités -Konbini France -Tribunal Du Net

Doctoram

Congres Pharmacie

Congres Genetique

Formation Biologie

Congres Anesthesie